Rougeole: un vaccin mis à nu

Dernière mise à jour 08/10/13 | Vidéo
En 1980, l’Organisation Mondiale de la Santé évaluait à 2,6 millions le nombre d’enfants qui décédaient de la rougeole chaque année. Aujourd’hui, encore 150'000 enfants en meurent principalement en Afrique et en Asie.
  
* En choisissant le mode plein écran, vous pouvez désormais visionner les vidéos de l'Antidote en HD!

   

En Occident, c’est toutefois devenu une maladie relativement bénigne, qui occasionne une complication grave pour 1'000 personnes infectées. En 2011, 700 personnes ont eu la rougeole. 10% ont été hospitalisées. 4% ont eu une pneumonie et il y a eu un cas d’encéphalite en Suisse.

Pour éviter ces épidémies, l’OMS a décidé d’enrayer la rougeole de la carte européenne d’ici 2015. L’Office Fédéral de la Santé Publique lance donc une campagne de sensibilisation. L’objectif est d’atteindre une couverture de 95% de la population. Pour l’instant, en Suisse, environ 85% des personnes sont vaccinées ou immunisées contre cette maladie.

L’Antidote fait le point sur la situation avec une sociologue qui nous explique pourquoi certains parents sont réticentes à faire vacciner leurs enfants. Nous avons aussi rencontré des spécialistes qui décrivent le fonctionnement d’un vaccin et pourquoi certains médecins s’opposent à la vaccination contre la rougeole.

  

Source

L'antidote est l'émission de prévention et promotion de la santé sur Canal9. Diffusée le 07.10.2013. En partenariat avec:

Vidéo originale: http://www.canal9.ch/television-valaisanne/emissions/antidote/07-10-2013/rougeole-un-vaccin-mis-a-nu.html

A LIRE AUSSI

Sclérose en plaques

Myéline: les nerfs à vifs

La myéline est une substance essentielle qui entoure et protège les nerfs. Lorsque cette protection fait défaut, de nombreuses maladies neurologiques peuvent...
Lire la suite
Articles sur le meme sujet
infections_urinaires_vaccin_resistances

Vaccin prometteur contre les infections urinaires

Développé par une start-up suisse et testé aux Hôpitaux Universitaires de Genève (HUG), il pourrait limiter les résistances aux antibiotiques.
Videos sur le meme sujet

Aluminium, autisme et sclérose en plaques

Des effets de l’aluminium, présent comme adjuvent dans certains vaccins, aux risques d'autisme dus au ROR, en passant par le lien entre sclérose en plaques et vaccin contre l'hépatite B, les suspicions d'effets néfastes des vaccins sur la santé sont nombreuses.