Rougeole: un vaccin mis à nu

Dernière mise à jour 08/10/13 | Vidéo
En 1980, l’Organisation Mondiale de la Santé évaluait à 2,6 millions le nombre d’enfants qui décédaient de la rougeole chaque année. Aujourd’hui, encore 150'000 enfants en meurent principalement en Afrique et en Asie.
  
* En choisissant le mode plein écran, vous pouvez désormais visionner les vidéos de l'Antidote en HD!

   

En Occident, c’est toutefois devenu une maladie relativement bénigne, qui occasionne une complication grave pour 1'000 personnes infectées. En 2011, 700 personnes ont eu la rougeole. 10% ont été hospitalisées. 4% ont eu une pneumonie et il y a eu un cas d’encéphalite en Suisse.

Pour éviter ces épidémies, l’OMS a décidé d’enrayer la rougeole de la carte européenne d’ici 2015. L’Office Fédéral de la Santé Publique lance donc une campagne de sensibilisation. L’objectif est d’atteindre une couverture de 95% de la population. Pour l’instant, en Suisse, environ 85% des personnes sont vaccinées ou immunisées contre cette maladie.

L’Antidote fait le point sur la situation avec une sociologue qui nous explique pourquoi certains parents sont réticentes à faire vacciner leurs enfants. Nous avons aussi rencontré des spécialistes qui décrivent le fonctionnement d’un vaccin et pourquoi certains médecins s’opposent à la vaccination contre la rougeole.

  

Source

L'antidote est l'émission de prévention et promotion de la santé sur Canal9. Diffusée le 07.10.2013. En partenariat avec:

Vidéo originale: http://www.canal9.ch/television-valaisanne/emissions/antidote/07-10-2013/rougeole-un-vaccin-mis-a-nu.html

A LIRE AUSSI

Migraines

Migraine à en perdre la tête

Les migraines, qui touchent environ 15% de la population, ne sont pas de simples maux de tête (que l’on appelle plutôt des céphalées): elles sont aujourd’hui...
Lire la suite
Articles sur le meme sujet
prevention2_quels depistages

Quels dépistages, à quel âge?

A l’heure du dépistage, l’idée n’est pas de passer sous un scanner des pieds à la tête chaque année. L’enjeu: faire «juste» ce qu’il faut quand il faut en tenant compte de ses antécédents et en restant à l’écoute de son corps. Le point avec le Pr Jacques Cornuz, directeur de la Policlinique médicale universitaire de Lausanne.
Videos sur le meme sujet

Rougeole: faisons la disparaitre!

Faire disparaitre durablement le spectre d'une maladie contagieuse, c'est l'objectif de bien des responsables de santé publique à travers le monde. Par le passé ils y sont parvenus, et ils comptent bien récidiver. Cette émission vous en apprend plus sur l'une de ces maladies : la rougeole.