Proches aidants: SOS, je m’épuise

Dernière mise à jour 08/09/15 | Vidéo
Le rôle des proches aidants est essentiel dans notre société. Il permet d’allonger le maintien à domicile, d’accompagner une personne malade, handicapée ou âgée et de lui donner des soins et du temps.

Malgré le fait que ce travail peut être gratifiant, et que la relation qui se crée est souvent forte, le proche peut aussi s’épuiser. Il faut souvent être présent de jour, comme de nuit, adapter son organisation et son travail à la situation et vivre des émotions fortes, accompagnées parfois par un stress. Un proche sur deux s’épuise durant son parcours d’aidant. Il est toutefois possible de prévenir les risques et de se préserver.

________

Source

L'antidote est l'émission de prévention et promotion de la santé sur Canal9. Diffusée le 28.08.2015. En partenariat avec:

Vidéo originale: http://canal9.ch/proches-aidants-sos-je-mepuise/

Articles sur le meme sujet
PULS_invitee_veronique_petoud

Aider un ou une proche concerne une personne sur quatre

Infirmière de formation, Véronique Petoud s’est engagée aux Hôpitaux universitaires de Genève (HUG), puis à l’Institution genevoise de maintien à domicile (imad), avant de rejoindre la Direction générale de la santé et d’être nommée Déléguée cantonale aux personnes proches aidantes à Genève. Un poste inédit pour un défi de taille.
PS42_proches_aidants_retombées

Proches aidants: quelles retombées sur la santé?

Les proches aidants trouvent des satisfactions à aider leurs proches, mais leur tâche peut aussi affecter leur propre santé physique et mentale. Ils doivent veiller à ne pas s’épuiser.
PS42_DOSSIER_proches_aidants_déclarer

Proches aidants: se déclarer pour se faire aider

Les personnes qui assistent régulièrement un membre de leur entourage doivent accomplir des tâches très variées, allant des soins de base aux démarches administratives. Elles ne doivent pas hésiter à avoir recours aux multiples services mis en place pour leur apporter un soutien.
Videos sur le meme sujet

Proches aidants: ces précieux anges gardiens

Plus de 13’000 personnes en Valais sont considérés comme proches aidants.

Soins à domicile

Vivre chez soi jusqu’au bout est le souhait de la majorité d’entre nous.

Proches aidants, la face cachée de la santé

Les personnes âgées, malades ou handicapées ne peuvent souvent rester vivre à la maison que grâce au soutien d’un proche.