Une personne diabétique sur deux ignore qu’elle est atteinte

Dernière mise à jour 25/09/18 | Article
une_personne_diabetique_deux
Maladie silencieuse au début, le diabète s’installe souvent sans que nous le remarquions. Un dépistage précoce permet d’éviter au maximum les complications. Pour en avoir le cœur net, faites le test au salon!

Au salon Planète Santé live

du 4 au 7 octobre 2018
Palexpo, Genève

Plus de 20% de la population européenne est en situation de pré-diabète. Un état caractérisé par un taux de glycémie trop élevé dans le sang, mais pas encore suffisamment haut pour poser un diagnostic de diabète. Il s’agit cependant d’un signal d’alarme à prendre au sérieux. «Être pré-diabétique augmente fortement le risque de faire un accident cardio-vasculaire, souligne le Pr Jacques Philippe, médecin-chef du Service d'endocrinologie, diabétologie et hypertension des Hôpitaux universitaires de Genève (HUG). Un diabète avéré peut aussi, entre autres, entraîner des problèmes rénaux et des infections au niveau des membres inférieurs».

Dépistage sur le stand de «diabète genève»

Grâce à un dépistage précoce, il est possible de prendre des mesures pour prévenir ces risques et éviter d’être touché par les complications fréquentes du diabète de type 2. «Une personne diabétique sur deux ne sait pas qu’elle est atteinte de cette maladie, déplore Geoffrey Katz, membre du Comité de l’association diabète genève. Le dépistage est donc primordial, car c’est la première étape pour pouvoir agir et prendre le contrôle de sa maladie». C’est pourquoi l’association organise des dépistages gratuits sur son stand pendant toute la durée du salon Planète Santé live. Simple et rapide, ne nécessitant pas d’être à jeun, ce test consiste à piquer le bout du doigt pour mesurer le taux d’hémoglobine glyquée dans le sang. Les résultats sont disponibles en cinq minutes et inscrits sur un passeport santé à prendre avec soi. Si nécessaire, vous pourrez le transmettre à votre médecin traitant et envisager avec lui un suivi approprié.

Les facteurs de risque du diabète

Plusieurs facteurs de risque peuvent contribuer au développement d’un diabète de type 2:

  • Le surpoids ou l’obésité
  • La sédentarité
  • L’âge (les plus de 65 ans sont deux fois plus touchés que la moyenne)
  • Un traitement prolongé à base de cortisone
  • Un stress majeur (une opération chirurgicale par exemple)
  • Des antécédents de diabète gestationnel (diabète pendant la grossesse)
  • Un proche (parent, frère, sœur) affecté par le diabète

A noter qu’il existe plusieurs moyens de prévenir le diabète, comme la pratique d’une activité physique régulière, le maintien d’un poids normal, une alimentation saine et équilibrée ainsi que l’arrêt du tabac.

________

Paru dans Planète Santé magazine N° 30 – Août 2018

A LIRE AUSSI

Asthme
La toux sèche: un signal d’alarme émis par le corps

La toux sèche: un signal d’alarme émis par le corps

L’automne et l’hiver venant, nous allons à nouveau être secoués par des quintes de toux. Un rhume, une...
Lire la suite
Arthrose
Genou douloureux: ses causes et ses traitements

Genou douloureux: ses causes et ses traitements

Avoir mal aux genoux est fréquent. Cette articulation est en effet particulièrement sujette aux traumatismes,...
Lire la suite
Hernie discale
Neuf hernies discales sur dix se soignent sans chirurgie

Neuf hernies discales sur dix se soignent sans chirurgie

Quand faut-il alors s’alarmer si on souffre d'une hernie discale? Et surtout, quels sont les risques...
Lire la suite
Articles sur le meme sujet
comprendre_retinopathie_diabetique

Mieux comprendre et prendre en charge la rétinopathie diabétique

Malgré des efforts préventifs importants, la rétinopathie diabétique reste la première cause de cécité dans la population active. Multifactorielle, elle nécessite une étroite coopération entre les professions médicales.
eviter_consequences_diabete

Eviter les conséquences désastreuses du diabète

Un diabète mal contrôlé peut, à long terme, avoir des conséquences sur l’organisme, qui risque de souffrir de l’excès de sucre.
medecine_confirme_tombe

La médecine confirme: on creuse sa tombe avec ses dents

Que la mort prématurée soit due à une maladie cardiovasculaire, à une attaque cérébrale ou à un diabète, les médecins sont formels: la façon de se nourrir a joué un rôle incontestable.
Videos sur le meme sujet

Pourquoi peut-on avoir trop de sucre dans le sang?

Une voiture a besoin d'essence pour rouler. Eh bien, notre corps aussi a besoin d'énergie pour fonctionner.

Boire, boire, boire: diabète ou polydipsie primaire?

L'envie irrépressible de boire beaucoup, encore et encore, maladivement, peut être le signe d'une forme de diabète.

Diabète: trop d’amputations évitables en Suisse

Cette année, l’OMS est partie en guerre contre le diabète, avec, pour la première fois, un rapport mondial et des chiffres choc: le nombre de malades a quadruplé depuis les années 80 pour atteindre 422 millions d’adultes.
Maladies sur le meme sujet
Diabete

Diabète

Le diabète est une anomalie de l’utilisation du sucre (glucose) en raison d'un manque d'insuline ou d'une moins grande sensibilité de l'organisme à l'insuline.

Symptômes sur le meme sujet
J'urine beaucoup et souvent

Polyurie

J’urine beaucoup et souvent