L'altération des interactions sociales dans l’autisme

Dernière mise à jour 13/08/18 | Audio
Loading the player ...
Les troubles liés à l’autisme se manifestent de différentes manières.

Mais un point commun à la plupart des patients est la difficulté à communiquer et à vivre en société. Les mécanismes neurobiologiques qui provoquent cette difficulté viennent d’être découverts. Ils prennent source dans la mauvaise communication entre des neurones situés dans le système de la récompense de notre cerveau.

Les détails avec Camilla Bellone, professeure assistante au Département des neurosciences fondamentales de l’Université de Genève, interrogée par Silvio Dolzan.

Le communiqué de l'Université de Genève

Consultez le dossier sur l'autisme de RTS Découverte

Une émission CQFD - RTS La Première

Articles sur le meme sujet
PULS_envant_psy_grave

Mon enfant va chez le psy, est-ce grave?

L’équilibre de l’enfant est une préoccupation majeure chez les parents, si bien que consulter un «pédopsy» n’est plus une exception aujourd’hui. Les experts du Service de psychiatrie de l’enfant et de l’adolescent nous dévoilent comment venir en aide à ceux qui sont en souffrance.
chiens_flairer_diabete

Des chiens pour flairer le diabète

Certains chiens sont capables de détecter les chutes du taux de sucre dans le sang de leur propriétaire. Des aides précieuses pour mieux gérer un diabète.
interview_chabane_autisme

«L’important, c’est de détecter l’autisme le plus tôt possible»

L’autisme touche environ un enfant sur cent. Si ce handicap ne se guérit pas, des traitements existent pour aider les personnes atteintes à mieux vivre, explique le Pr Nadia Chabane.
Videos sur le meme sujet

Gros plan sur la médication de l’autisme

Bastien Confino consacre un dossier aux médicaments contre l’autisme.

Prise en charge de l'autisme: un centre d'accueil accusé de maltraitance

En 2011, la Cité du Genévrier, une institution vaudoise qui accueille des personnes handicapées mentales, décide de créer le Baobab, un groupe spécialisé dans l'accueil des jeunes adultes autistes.

Aluminium, autisme et sclérose en plaques

Des effets de l’aluminium, présent comme adjuvent dans certains vaccins, aux risques d'autisme dus au ROR, en passant par le lien entre sclérose en plaques et vaccin contre l'hépatite B, les suspicions d'effets néfastes des vaccins sur la santé sont nombreuses.