Sérums antivenimeux: pénurie prévue

Dernière mise à jour 15/03/16 | Audio
Loading the player ...
Le FAV-Afrique, un anti-venin capable de lutter contre les effets des morsures des serpents les plus dangereux d'Afrique va disparaître de l’arsenal thérapeutique dès fin 2016.

En cause: un manque de rentabilité. Au moins 100'000 personnes par an meurent des suites d'une morsure, raison pour laquelle l’ONG Médecin Sans Frontière (MSF) s'inquiète.

Adrien Zerbini fait le point avec Gabriel Alcoba, référent maladies tropicales négligées à MSF.

> Sujet en nouvelle diffusion

Une émission CQFD - RTS La Première

A LIRE AUSSI

Sclérose en plaques

Myéline: les nerfs à vifs

La myéline est une substance essentielle qui entoure et protège les nerfs. Lorsque cette protection fait défaut, de nombreuses maladies neurologiques peuvent...
Lire la suite
Articles sur le meme sujet
vivre_avec_allergie

Vivre avec une allergie

Le diagnostic est tombé: vous souffrez d’une allergie et devez adapter votre vie en conséquence.
allergies_vivre_animaux

Allergies: vivre (quand même) avec des animaux?

Les animaux à poils sont une cause majeure de manifestations allergiques. L’idéal est de renoncer à en accueillir chez soi ou de s’en séparer. Une solution radicale qui, dans les faits, est rarement acceptée.
Videos sur le meme sujet

Echinocoque: le parasite est dans le pré

L’echinococcose, ou maladie des renards, est bien connue dans le massif du Jura, mais on la trouve dans toutes les régions froides du globe.

L'expérience du mois: comment le venin d'un serpent peut tuer un homme?

Comment le venin d'un serpent peut tuer un humain?

Les morsures de serpent rejoignent la liste des maladies tropicales négligées

En Afrique subsaharienne, 25'000 à 30'000 décès et autant de séquelles invalidantes sont dus à des morsures de serpent.