Eczéma atopique: un enfant sur cinq en souffre

Dernière mise à jour 04/09/15 | Article
Eczéma atopique: un enfant sur cinq en souffre
A dose minime, l’hypochlorite de sodium aurait un effet bénéfique sur ce problème de peau très fréquent chez les tout-petits.

L’eczéma atopique touche jusqu’à un enfant sur cinq. Il se manifeste par l’apparition récurrente de plaques rouges et squameuses, accompagnées de démangeaisons souvent très intenses. «Le retentissement sur la qualité de vie de l’enfant atteint et celle de sa famille est très important», souligne Stéphanie Christen-Zäch, dermatologue- pédiatre au CHUV.

Les causes sont multiples et se renforcent mutuellement. Une prédisposition génétique fait ainsi que la peau atopique sèche plus facilement. Moins hydratée, elle laisse passer davantage d’allergènes ou de micro-organismes à même de l’irriter, sans compter que le système immunitaire cutané réagit «au quart de tour» à ces irritations.

Risques allergiques élevés

En outre, un enfant souffrant d’eczéma atopique a davantage de risques de présenter par la suite une allergie, ajoute Stéphanie Christen-Zäch. «On estime qu’environ 18% d’entre eux connaîtront une allergie alimentaire, 60% une rhinoconjonctivite allergique et 30% un asthme allergique», détaille la spécialiste. Des premiers essais cliniques indiquent cependant que ce risque pourrait être significativement diminué chez un enfant dont l’eczéma atopique est bien traité et qui bénéficie de soins cutanés adéquats.

Ainsi, des gestes simples peuvent diminuer la sévérité et la fréquence des poussées: porter des vêtements en coton, éviter les tissus irritants comme la laine, abandonner l’usage des adoucissants et réduire le stress, un déclencheur connu des crises. Au quotidien, on donnera à l’enfant des bains courts et pas trop chauds, en évitant le savon et en favorisant les «syndets» (des gels ou des pains nettoyants moussants qui sont une alternative au savon).

Se former pour mieux soigner

  • Le Centre d’allergie suisse dispense des cours en petits groupes à Lausanne et à Genève, respectivement le 1er et le 8 novembre. La spécialiste y participe en compagnie d’une allergologue pédiatre et d’une psychologue (Plus sur aha.ch - Prix: 130 fr. pour 2 pers.).
  • Une consultation d’éducation thérapeutique soutenue par des fondations existe aussi au CHUV de Lausanne. Une infirmière spécialisée y prend le temps, avec chaque famille, de revoir les différents aspects de l’eczéma atopique (Tél. 021 314 95 44).

Plus insolite: c’est au stade du bain que l’hypochlorite de sodium intervient. Par son action désinfectante, la substance active de l’eau de Javel prévient la colonisation de la peau par des bactéries comme le staphylocoque doré. Et empêche donc qu’elles ne provoquent une inflammation chronique du derme et des poussées d’eczéma importantes. Par ailleurs, ce composé chimique a également un effet anti-inflammatoire. Cependant, la quantité employée est infime: elle représente 0,005% du bain. Demandez conseil à votre pharmacien, qui vous fournira un produit au dosage adéquat.

Plusieurs études scientifiques récentes démontrent les bienfaits des bains additionnés d’un zeste d’hypochlorite de sodium pour les soins quotidiens de l’eczéma atopique. On applique ensuite systématiquement une crème émolliente (qui assouplit la peau). Enfin, lorsqu’une poussée importante d’eczéma survient, il convient d’appliquer une pommade à base de cortisone, prescrite par un médecin.

A LIRE AUSSI

Asthme
La toux sèche: un signal d’alarme émis par le corps

La toux sèche: un signal d’alarme émis par le corps

L’automne et l’hiver venant, nous allons à nouveau être secoués par des quintes de toux. Un rhume, une...
Lire la suite
Hernie discale
Neuf hernies discales sur dix se soignent sans chirurgie

Neuf hernies discales sur dix se soignent sans chirurgie

Quand faut-il alors s’alarmer si on souffre d'une hernie discale? Et surtout, quels sont les risques...
Lire la suite
BPCO
Toux chronique de l’adulte: mieux vaut consulter

Toux chronique de l’adulte: mieux vaut consulter

La toux chronique, qui dure depuis plus de huit semaines, fait partie des motifs de consultation les...
Lire la suite
Articles sur le meme sujet
urticaire_secours_gratte

L’urticaire: au secours, ça gratte !

Votre peau a des plaques rouges et enflées et elle démange furieusement ? Il s’agit peut-être d’une poussée d’urticaire. Pas moins de 20% de la population en fera l’expérience au moins une fois au cours de sa vie. Les causes peuvent être multiples et parfois difficiles à identifier.
allergies_vivre_animaux

Allergies: vivre (quand même) avec des animaux?

Les animaux à poils sont une cause majeure de manifestations allergiques. L’idéal est de renoncer à en accueillir chez soi ou de s’en séparer. Une solution radicale qui, dans les faits, est rarement acceptée.
fausses_allergies_intolerances

Fausses allergies, vraies intolérances

On dénombre une seule allergie vraie pour quatre intolérances alimentaires... En mimant les symptômes allergiques, ces dernières prêtent souvent à confusion. Des indices existent pour apprendre à les différencier.
Videos sur le meme sujet

De la peau sèche à l’eczéma

Avec l'automne et l'arrivée du froid, de nombreuses personnes voient leur peau se transformer en papier de verre.

Faune sauvage et tuberculose

A quelques semaines de l’ouverture de la chasse, l’Office fédéral de la sécurité alimentaire appelle à la vigilance: le risque d’introduction de la tuberculose par la faune sauvage reste élevé.

Les étonnantes capacités du flair des chiens

Stéphane Délétroz se penche sur les capacités olfactives étonnantes du meilleur ami de l'homme.
Symptômes sur le meme sujet

Rougeur

J’ai une ou des taches rouges / des rougeurs sur la peau
enfant qui se gratte

Démangeaisons

Mon enfant se gratte