Quelles thérapies pour les troubles alimentaires atypiques?

Dernière mise à jour 24/04/13 | Article
Quelles thérapies pour les troubles alimentaires atypiques?
Le traitement des TCAA (troubles du comportement alimentaire atypiques) combine en général plusieurs approches, en fonction des besoins et souhaits de chaque patient. Voici un petit aperçu des thérapies normalement choisies pour la prise en charge de ces troubles.

Psychothérapie classique

Le principe

La psychothérapie d’inspiration analytique cherche à mettre au jour, par le biais d’entretiens, les mécanismes parfois inconscients à l’origine des troubles alimentaires.

Pour qui?

Ados et adultes.

Il est préférable de coupler cette approche avec une thérapie centrée sur les symptômes, comme la thérapie cognitive et comportementale.

  

Thérapie cognitivo-comportementale (TCC)

Le principe

Cette approche s’attache à résoudre les symptômes des TCAA, sans forcément en chercher les causes. Des exercices concrets permettent d’agir directement sur les comportements et les pensées qui accompagnent les troubles de l’alimentation.

Pour qui?

Ados et adultes.

  

Approche bio-psycho-sensorielle

Le principe

Encore peu développée en Suisse, cette approche consiste à réapprendre aux patients à ressentir leurs sensations de faim et de satiété, ce dont ils ne sont souvent plus capables.

Pour qui?

Grands ados et adultes.

Efficace, cette approche vient cependant en complément d’autres thérapies.

  

Thérapie familiale

Le principe

Dans cette approche, le thérapeute essaie de comprendre le contexte familial dans lequel le patient évolue, et d’éclaircir les mécanismes qui ont mené à la mise en place des troubles alimentaires.

Pour qui?

Très utile chez les plus jeunes.

  

Thérapie de groupe

Le principe

Les patients partagent leurs expériences des troubles alimentaires. Ils trouvent auprès des autres participants une source de réconfort, et peuvent s’inspirer des stratégies mises en place par les uns et les autres pour aller mieux.

Pour qui?

Pour tous, particulièrement efficace chez les ados.

  

Approches alternatives

Le principe

Atelier d’écriture, vidéothérapie ou musicothérapie peuvent venir enrichir l’offre thérapeutique.

Pour qui?

Pour tous, en complément d’autres thérapies.

A LIRE AUSSI

Microbiote
Il est parfois difficile de distinguer les douleurs de l’intestin de celles de l’estomac

Maux de ventre et ballonnement, ça s’explique

Au plaisir de déguster un bon repas se succèdent parfois des désagréments digestifs tels que des maux...
Lire la suite
Constipation
selles_disent

Les selles et leurs mystères

Aspect, forme, couleur, odeur: nos fèces livrent quantité d’informations sur notre état de santé. Voici...
Lire la suite
Anémie
Femme fatiguée

Le manque de fer touche surtout les femmes

Lors de grosses fatigues, on oublie souvent de chercher du côté d'une carence en fer. Or, ce phénomène...
Lire la suite
Articles sur le meme sujet
PULS_vaincre_troubles_alimentaires

Vaincre les troubles alimentaires

A la tête du Service de psychiatrie de l’enfant et de l’adolescent (SPEA) des Hôpitaux universitaires de Genève (HUG) depuis octobre 2017, la Pre Nadia Micali est une experte reconnue au niveau international des troubles de l’alimentation et du comportement alimentaire. L’occasion de nous parler de ces problèmes qui touchent 10% des enfants et un quart des adolescents.