Excès de graisse et prise de poids

Dernière mise à jour 04/01/12 | Le saviez-vouz
De l'huile d'olive
Les graisses, aussi appelées lipides, contiennent plus du double de calories que les autres macronutriments.

Une diminution de l’apport de graisses, cachées et visibles, entraînera une perte de poids. La difficulté de l’alimentation moderne est de fournir suffisamment de bonnes graisses (Oméga 3 + monoinsaturés), sans en consommer en excès!

Deux approches sont possibles:

  • Sélectionner les graisses riches en Oméga 3 et monoinsaturés (poissons gras, huile de colza, noix, noisettes, huile d’olive, etc.).
  • Augmenter la combustion des graisses en élevant son activité physique d’endurance (sportive –marche rapide, course, natation– ou quotidienne –marche–).

Un excès chronique de graisses saturées en général (viandes, pâtisseries, charcuterie, fromage gras, glaces à la crème, etc.) constitue une menace pour la ligne!

Les graisses, qu’elles soient bonnes ou mauvaises, sont toutes très facilement stockées dans le tissu adipeux dès qu’elles sont consommées en excès.

Ce qu’il faut retenir

Les graisses cachées associées aux sucres favorisent la prise de poids: le sucre stimule une hormone de stockage importante pour le poids corporel (l’insuline). Ce signal donne l’ordre au corps de stocker les graisses directement dans le tissu adipeux, plutôt que de les brûler.

Consommées en excès, toutes les graisses font prendre du poids!

_________

Extrait de «Alimentation et surpoids à l’adolescence, Manuel de prévention et ateliers pratiques», Dr Dominique Durrer et Yves Schutz, Médecine et Hygiène, 2010

 

Articles sur le meme sujet
PULS_foie_souffrir_silence

Stéatose hépatique: une maladie sournoise, mais réversible

Étroitement liée à l'hygiène de vie, la stéatose hépatique affecte le foie en silence. Potentiellement grave, elle est réversible si elle est détectée et prise en charge à un stade précoce.
P24-03_alimentation_anti-inflammatoire

Les atouts de l’alimentation anti-inflammatoire

L’inflammation chronique est un état pathologique peu connu, mais qui peut être néfaste. De quoi s’agit-il vraiment? Un régime équilibré, privilégiant des aliments d’origine végétale et les oméga 3, pourrait-il aider à en limiter les effets négatifs?
LMD_nourriture_drogue

Obésité: quand la nourriture devient une drogue

Chez certaines personnes, manger peut se transformer en addiction avec, comme conséquence, le surpoids ou l’obésité et leurs complications. Un problème dont l’origine est en partie biologique, mais qui a aussi d’autres composantes.
Videos sur le meme sujet

Révolution dans la lutte contre l'obésité: découverte de nouvelles cellules adipeuses

Des chercheurs suisses de l'EPFL, de l'Institut de Bioinformatique, du CHUV et de l'Université de Lausanne ont identifié un nouveau type de cellules adipeuses qui pourraient expliquer pourquoi certaines personnes accumulent de la graisse autour de la taille, augmentant le risque d'obésité.

Saholy Razafinarivo Schoreiz, une spécialiste de l'obésité infantile

Tous les vendredis, "CQFD" reçoit un homme ou une femme de science pour parler de son travail et de ses recherches.

Obésité, un gros problème

On le sait peu, mais la Suisse a un des taux de personnes en surpoids ou souffrant dʹobésité parmi les plus hauts au monde.
Maladies sur le meme sujet
fiche_maladie_obesite

Obésité

L’obésité est une maladie qui augmente le risque de survenue d’autres maladies et réduit l’espérance et la qualité de vie. Les patients atteints de cette accumulation anormale ou excessive de graisse corporelle nécessitent une prise en charge individualisée et à long terme, diététique et comportementale.