Fruits et légumes trop pauvres en micronutriments: attention carences!

Dernière mise à jour 07/09/16 | Audio
Loading the player ...
Nous mangeons toujours plus et sommes de moins en moins nourris.

Aujourd’hui, le phénomène de diminution des micronutriments dans nos aliments devient préoccupant! C'est l'un des thèmes abordés par "36.9°" (RTS Un) le mercredi 7 septembre 2016.

Présentation avec Isabelle Moncada, productrice de l'émission.

Une émission CQFD - RTS La Première

A LIRE AUSSI

Troubles digestifs

Le nerf vague sous la loupe

Grand pacificateur de notre organisme, le nerf vague connaît un intérêt croissant. Ses propriétés anti-inflammatoires pourraient notamment soulager des...
Lire la suite
Articles sur le meme sujet

Protéines: opter pour la variété

Tandis que sucres et graisses ne cessent d’être visés par des messages de santé publique incitant à limiter leur consommation, les protéines gardent le vent en poupe.
viande_rouge_nuit_sante

Trop de viande rouge nuit à votre santé

Critiquée pour son impact environnemental, la viande rouge est aussi pointée du doigt pour des raisons de santé. Maladies cardiovasculaires et digestives seraient liées à sa surconsommation.
perdre_poids_bouger_manger

Pour perdre du poids, vaut-il mieux bouger plus ou manger moins?

Activité physique et alimentation saine: un duo déterminant pour équilibrer son poids. Mais pour perdre quelques kilos, le plus efficace se joue surtout du côté de l’assiette. Explications.
Videos sur le meme sujet

"Food & You", un projet participatif consacré à la nutrition personnalisée

L'Ecole polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL) lance "Food & You", un projet de recherche citoyenne consacré à la nutrition personnalisée.

"Food and You", le bilan

Il y a trois semaines, Bastien Confino commençait une expérience de nutrition personnalisée, le programme "Food and You" de lʹEcole polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL).

Prévention: une opportunité de santé pour tous

La prévention dans le domaine de la santé consiste à prévenir la survenue de maladies, à améliorer la qualité de vie au quotidien et à informer la population pour qu’elle devienne critique face à la publicité, pour qu’elle puisse choisir librement de ses comportements. C’est tout ce qu’on peut mettre à profit pour améliorer la santé maintenant et dans le futur.