Le thé peut être dangereux en trop grandes quantités

Dernière mise à jour 03/04/13 | Article
Le thé peut être dangereux en trop grandes quantités
Une Américaine de 47 ans qui buvait un pichet de 100 à 150 sachets de thé par jour depuis dix-sept ans a développé une maladie rare des os. Précisions.

Les bienfaits du thé sont souvent vantés. Cette boisson à base de caféine importée de Chine au XVIe siècle préviendrait certains cancers, le vieillissement ou encore les maladies cardiovasculaires, explique le Figaro. A part le jaunissement des dents, difficile de lui trouver des désavantages. Mais consommer du thé en quantités trop importantes pourrait bien être nocif, rapporte le Daily Mail.

Une Américaine de 47 ans qui buvait un pichet de 100 à 150 sachets de thé par jour depuis dix-sept ans a développé une maladie rare des os. Ses dents, irrémédiablement abîmées, ont toutes dû être retirées.

La femme, originaire du Michigan, a commencé à ressentir des douleurs et des raideurs dans son dos, ses bras, ses jambes et ses hanches, explique le Daily Mail. Elle consulte alors un médecin à l'hôpital Henry Ford, à Detroit, qui pense aussitôt à un cancer. Les analyses aux rayons X du squelette de l'Américaine montrent une densification anormale des os dans certaines de ses vertèbres ainsi qu'une calcification des ligaments de ses bras.

Mais ce diagnostic n'explique pas les taux quatre fois plus élevés de fluorure mesurés dans le sang de la femme, ajoute le Daily Mail. Le Dr Sudhaker Rao, vers lequel la femme est dirigée, pense alors à une fluorose squelettique. Cette maladie rare des os est provoquée par une exposition quotidienne depuis plus de dix ans à des doses supérieures à 10 mg de fluorure par jour, explique le ministère de la Santé de l'Ontario, au Canada. Or la femme consommait quotidiennement plus de 20 mg de fluorure, présent dans le thé et l'eau, révèle le New England Journal of Medicine, dans lequel le cas a été publié.

«L'excès de fluorure est généralement éliminé de l'organisme par les reins, indique le Dr Rao à Livescience. Mais s'il est consommé en quantités excessives, comme l'a fait cette patiente en buvant du thé, le fluorure forme au fil du temps des dépôts de cristaux sur les os.»

Quelques autres cas de fluoroses squelettiques causés par une ingestion de thé en quantités trop importantes ont été rapportés aux Etats-Unis, note Livescience. Cette maladie est courante en Inde et en Chine, où l'eau est naturellement riche en fluorure, ajoute le Daily Mail.

Les médecins ont conseillé à l'Américaine de cesser de consommer du thé. Selon le Dr Rao, cet arrêt devrait suffire à guérir la femme.

Article original: http://www.slate.fr/lien/69869/the-dangereux-grandes-quantites

A LIRE AUSSI

Microbiote
Il est parfois difficile de distinguer les douleurs de l’intestin de celles de l’estomac

Maux de ventre et ballonnement, ça s’explique

Au plaisir de déguster un bon repas se succèdent parfois des désagréments digestifs tels que des maux...
Lire la suite
Anémie
Femme fatiguée

Le manque de fer touche surtout les femmes

Lors de grosses fatigues, on oublie souvent de chercher du côté d'une carence en fer. Or, ce phénomène...
Lire la suite
Anémie
Et si c’était un manque de fer?

Et si c’était un manque de fer?

Perte de cheveux, ongles fragilisés et fatigue sont les signes d’une carence, souvent féminine, qui se...
Lire la suite
Articles sur le meme sujet
chocolat_trouble_rythme

Du chocolat contre un trouble majeur du rythme cardiaque

Le chocolat, réputé bon pour le cœur, pourrait aussi réduire indirectement le risque d'attaque cérébrale. Notamment en abaissant le risque de fibrillation auriculaire, le trouble du rythme cardiaque le plus fréquent, bien que trop méconnu.
Départ pour un sprint

L'exercice physique agit sur notre ADN

Il ne fait plus de doute que le sport est bénéfique pour la santé. Rien de tel en effet pour réduire les risques de maladies cardiovasculaires, de diabète de type 2, de dépression ou d’obésité. Mais quels sont les impacts exacts de cette pratique sur notre organisme?
Une femme qui a une insomnie

S'endormir vite et bien, un cauchemar?

15 minutes. Voilà le temps moyen que met un Suisse romand pour s'endormir. Mais pour certaines personnes, aller au lit peut tourner à l'angoisse tant il est parfois difficile de trouver le sommeil. Pourquoi a-t-on parfois du mal à s'endormir et comment régler le problème? Les réponses du docteur Raphaël Heinzer du centre d’investigation et de recherche sur le sommeil (CIRS) du CHUV.
Videos sur le meme sujet

Les vertus du chocolat pour la santé

Les Suisses sont parmi les plus grands mangeurs de chocolat au monde et nombreux sont ceux qui culpabilisent d’aimer cette gourmandise.