Nicotine: accro aux nouvelles tendances

Dernière mise à jour 19/02/13 | Vidéo
En Suisse, depuis 10 ans, le nombre de fumeurs a diminué de 6%. Cette diminution est due à l’augmentation des prix, à l’interdiction de fumer dans les lieux publics, à l’interdiction de la publicité et à des campagnes de prévention qui démontrent la nocivité du tabac.

Mais à côté de cette diminution, des produits à base de nicotine prennent de l’ampleur. Le snus ou le tabac à mâcher devient populaire auprès des jeunes et des milieux sportifs. Davantage de jeunes sont aussi attirés par la chicha qui propose des arômes variées. Et que dire de la cigarette électronique qui connaît un succès important sur le marché américain et européen? Ces nouvelles tendances sont-elles là pour durer et peuvent-elles aider les fumeurs à arrêter? L’Antidote dresse un portrait de la consommation actuelle de nicotine et des dangers liés à ces modes.

Source

L'antidote est l'émission de prévention et promotion de la santé sur Canal9. Diffusée le 11.02.2013. En partenariat avec:

Vidéo originale: http://www.canal9.ch/television-valaisanne/emissions/antidote/11-02-2013/nicotine-accro-aux-nouvelles-tendances.html

A LIRE AUSSI

Cannabis

Cannabis, du côté lumineux à la face obscure

La libéralisation du cannabis a occupé la scène médiatique ces dernier temps et ses effets sur la santé restent controversés.
Lire la suite
Alcool

Alcool festif: gérer les risques

Toutes les générations ressentent du plaisir à partager un verre. Mais derrière cette image sympathique se cache une réalité plus sombre. Cette vidéo s'intéresse...
Lire la suite
Drogues

10 minutes pour décrocher de la coke

L’addiction à la cocaïne se soigne.
Lire la suite
Articles sur le meme sujet

Comment l’addiction modifie le cerveau

Neuroscientifique à l’Université de Genève, Christian Lüscher a élucidé les mécanismes cérébraux qui conduisent à l’addiction et a trouvé le moyen de les neutraliser chez les souris. Le chercheur a reçu le prix Théodore Ott 2017 pour ses travaux qui pourraient avoir d’importantes implications cliniques.
immunotherapie_poumon

L’immunothérapie, une arme contre le cancer du poumon

De tous les cancers, celui qui touche les poumons est le plus mortel. Chaque année en Suisse, 3000 personnes y succombent. L’immunothérapie, visant à renforcer les défenses naturelles, donne à espérer.
smokefree_selfie

«Smokefree»: un selfie salutaire

Personne n’aime se voir vieillir. Or, entre autres méfaits, la cigarette accélère le processus de vieillissement de la peau. Pour en avoir un aperçu, un photomaton propose aux fumeurs et aux non-fumeurs de se projeter en 2036. Souriez, c’est par ici!
Videos sur le meme sujet

Cigarettes électroniques : il est urgent d'attendre

La cigarette électronique fait un véritable tabac en Europe avec plus de 7 millions d’utilisateurs et un marché évalué à 500 millions d’euros.

Gros plan sur la BPCO

Le bronchopneumopathie chronique obstructive (BPCO) est une maladie des poumons qui donne lieu à une journée de sensibilisation à Lausanne.

Gros plan sur l'herbe à Nicot

Sarah Dirren s'intéresse à la culture d'une plante de la famille des solanacées, comme la tomate ou la patate.
Maladies sur le meme sujet
Radio des poumons

Cancer du poumon

Chaque année en Suisse, on dénombre environ 4100 nouveaux cas de cancer du poumon (carcinome bronchique), ce qui représente 10 % de toutes les maladies cancéreuses. Le cancer du poumon touche plus souvent les hommes (62 %) que les femmes (38 %). C’est le deuxième cancer le plus fréquent chez l’homme, et le troisième chez la femme. C’est aussi le plus meurtrier, avec 3100 décès par an.