Fumée passive: fumer nuit gravement à son voisin!

Dernière mise à jour 14/11/11 | Vidéo
Fumer n'est pas bon pour la santé, mais que dire - et faire! - lorsque c'est la fumée des autres qui est le problème.

Les Suisses l'ont fait savoir dans un récent sondage: ils ne supportent plus la fumée des autres. Et ils ont raison de le faire savoir, la fumée passive provoque les mêmes maladies que celle qui est inhalée par le fumeur.

Cette émission vous propose de découvrir le témoignage émouvant de Sarah, une retraitée qui a tenu des années un bistrot de village et qui a souffert de la fumée des autres.

Quelles sont les conséquences de la fumée passive sur l'organisme? Comment faire pour ne pas mettre la vie des non-fumeurs en danger, comment éviter d'être exposé? Réponses avec le Dr. Nathalie Murith, médecin auprès du CIPRET Valais.

A LIRE AUSSI

Cannabis

Cannabis, du côté lumineux à la face obscure

La libéralisation du cannabis a occupé la scène médiatique ces dernier temps et ses effets sur la santé restent controversés.
Lire la suite
Addiction au travail

Workaholism: obsédé du travail

Le travail est bénéfique pour la santé. Il structure nos journées, nous procure un sentiment d’identité. Il peut même devenir une passion... ou une maladie....
Lire la suite
Drogues

Poly-consommation: drogues multiples, risques multiples

La consommation de plusieurs substances en parallèle, alcool, cigarette, joints, etc., n'est pas sans conséquences. Ou se trouve la limite légale, et surtout...
Lire la suite
Articles sur le meme sujet
smokefree_selfie

«Smokefree»: un selfie salutaire

Personne n’aime se voir vieillir. Or, entre autres méfaits, la cigarette accélère le processus de vieillissement de la peau. Pour en avoir un aperçu, un photomaton propose aux fumeurs et aux non-fumeurs de se projeter en 2036. Souriez, c’est par ici!
essoufflement_chronique

400 000 Suisses souffrent d’essoufflement chronique

Conséquence du tabagisme, la BPCO, ou bronchopneumopathie chronique obstructive, touche une population toujours plus large. D’ici à 2030, elle sera même le troisième facteur mondial de mortalité.

Tabac et habitudes numériques

La Ligue pulmonaire lance un programme de coaching par SMS.
Videos sur le meme sujet

L’argent plus fort que la cigarette

C'est une étude très sérieuse qui l'affirme: pour arrêter de fumer, une méthode efficace consiste à payer les fumeurs pour qu’ils changent leurs habitudes!

Poly-consommation: drogues multiples, risques multiples

La consommation de plusieurs substances en parallèle, alcool, cigarette, joints, etc., n'est pas sans conséquences. Ou se trouve la limite légale, et surtout les risques pour la santé?

Arrêter de fumer: un chemin difficile

Fumer nuit à la santé. On le sait désormais avec certitude et l'on commence à prendre des mesures importantes pour protéger la population. Pourtant, arrêter n'est pas toujours facile. Le point avec l'Antidote.
Maladies sur le meme sujet
Radio des poumons

Cancer du poumon

Chaque année en Suisse, environ 3800 personnes développent un cancer du poumon (carcinome bronchique, cancer bronchopulmonaire), ce qui correspond à 10% de toutes les maladies cancéreuses.