Le retour des psychédéliques

Dernière mise à jour 10/04/19 | Vidéo
Après des années de diabolisation, les psychédéliques font leur retour dans le champ de la médecine. Des chercheurs espèrent pouvoir utiliser LSD et champignons hallucinogènes pour soigner dépressions et autres troubles psychiatriques.

LSD et champignons hallucinogènes gardent une réputation de drogues illégales utilisées surtout par les hippies dans les années 1970. Depuis leur interdiction, des années de diabolisation ont fait oublier le potentiel médical de ces substances. Des chercheurs les utilisent aujourd’hui pour soigner la dépression notamment. Ils espèrent voir revenir les psychédéliques dans le champ de la médecine.

Une émission 36.9 - RTS La Première

A LIRE AUSSI

Alcool

Je pense qu’un de mes proches boit trop, comment lui dire ?

Face à une consommation excessive d’alcool, il peut être légitime de s’inquiéter. Mais lorsqu’un proche boit trop, comme aborder ce sujet le plus sereinement...
Lire la suite
Articles sur le meme sujet
Supp_La Côte_Addictions_solutions_miracle

Addictions: des solutions, mais pas de miracle

Une offre de plus en plus variée et la multiplication des comportements addictifs donnent du fil à retordre aux milieux de la prévention. La pandémie a également eu un impact sur la consommation. Thérapie, prise de conscience et volonté restent les meilleurs atouts pour sortir de la dépendance. Explications.
Supp_La Côte_Addictions_LSD_champignons_traiter

Du LSD et des champignons pour traiter certaines addictions

Des substances récréatives sont aujourd’hui testées pour le traitement de différentes pathologies, dont les addictions. Exemple à Genève.
Supp_La Côte_Addictions_Covid-19

Covid-19 et addictions

La pandémie a-t-elle influencé les consommateurs et précipité certains dans l’addiction? Éléments de réponse…
Videos sur le meme sujet

Rencontre avec Christelle Baunez, une spécialiste des circuits de la récompense

Tous les vendredis, "CQFD" reçoit un homme ou une femme de science pour parler de son travail et de ses recherches.

La sérotonine freine lʹaddiction à la cocaïne

Des scientifiques de lʹUniversité de Genève (Unige) viennent de percer le mystère de la relative rareté, une personne sur cinq, du déclenchement d'une addiction chez les consommateurs et consommatrices de cocaïne.

Le chemsex ou la prise de drogues dans un contexte sexuel

Stéphane Délétroz se penche sur un phénomène qui prend de lʹampleur: le chemsex ou la prise de drogues dans un contexte sexuel.