Alcoolisme chronique: vaincre la dépendance pour un nouveau départ

Dernière mise à jour 11/10/11 | Vidéo
L'alcoolisme touche plus d'un million de personnes en Suisse de façon directe ou indirecte. Comme beaucoup d'autres maladies, la dépendance à l'alcool peut se soigner. L'antidote fait le point.

300'000 personnes en Suisse sont dépendantes à l'alcool. C'est un chiffre énorme qui cache une réalité souvent douloureuse. Car si 300'000 personnes ont un problème avec leur consommation, on estime que près d'un million de proches sont concernés par la problématique. Et le prix à payer par la société aussi est exorbitant : Une étude de l'université de Neuchâtel estime le coût des abus d'alcool à 6,7 milliards de francs par année. Rappeler ces chiffres est nécessaire. Mais lutter contre l'alcoolisme chronique des personnes intégrées dans la société, c'est d'abord parler de drames personnels. Avec Philippe Mottet, directeur de la Villa Flora à Sierre.

A LIRE AUSSI

Hyperconnectivité

Cyber-addictions: trop d'écrans nuisent à la santé

Certaines personnes passent trop de temps devant leurs écrans d'ordinateur, de télévision ou console de jeu. Lorsqu'elles ne contrôlent plus leur consommation,...
Lire la suite
Addiction au travail

Workaholism: obsédé du travail

Le travail est bénéfique pour la santé. Il structure nos journées, nous procure un sentiment d’identité. Il peut même devenir une passion... ou une maladie....
Lire la suite
Cannabis

Cannabis, du côté lumineux à la face obscure

La libéralisation du cannabis a occupé la scène médiatique ces dernier temps et ses effets sur la santé restent controversés.
Lire la suite
Articles sur le meme sujet
Alcoolisme

Alcoolisme et efficacité du baclofène, la question reste ouverte

Les recherches en cours sur cet ancien médicament ne délivrent pas encore une réponse univoque.

Traitement de l’addiction: sortir de l’ornière

Le traitement de l’addiction constitue une prise en charge globale qui engage les valeurs du patient, sa vie et sa place dans la société.
L’alcool diminue rapidement les réflexes au volant

L’alcool diminue rapidement les réflexes au volant

Une fois ingurgité, l’éthanol contenu dans l’alcool passe très vite dans le sang et perturbe le fonctionnement du cerveau. Mais les effets néfastes sont très différents d’un individu à l’autre.
Videos sur le meme sujet

La réalité virtuelle: soigner les phobies et les addictions

La réalité virtuelle quitte petit à petit les sphères académiques pour entrer dans les vies du grand public.

Alcoolisme: la vulnérabilité des seniors

A l'heure où débute la "semaine alcool 2015", Antoine Droux focalise son attention sur une population très à risque et vulnérable vis-à-vis des problèmes d’alcool: les personnes âgées.

"Tu t'es vu quand t'as bu!"

"L’alcool modifie la perception", c'est le thème de la nouvelle campagne de prévention contre l’abus d’alcool lancée par l’Office fédéral de la santé publique (OFSP), des ONG et des cantons.
Maladies sur le meme sujet
Foie

Cirrhose

La cirrhose et une maladie chronique du foie. Les cellules normales sont progressivement remplacées par une grande quantité de tissu cicatriciel, ce qui conduit à une diminution du fonctionnement de cet organe.