Des outils de télémédecine utiles pour le voyageur

Dernière mise à jour 29/10/14 | Article
Des outils de télémédecine utiles pour le voyageur
A l’ère du numérique, la télémédecine ouvre de nouvelles perspectives et s’affirme comme un compagnon utile lors de la préparation d’un voyage.

La télémédecine consiste à utiliser des technologies de l’information et de la communication pour permettre ou faciliter la pratique médicale à distance. La téléconsultation, par exemple, permet au patient de consulter un professionnel de la santé à distance, tandis que la télé-expertise permet à un professionnel de demander leur avis à des experts distants. Elle inclut aussi l’accès à l’information médicale sur internet ou sur téléphone mobile pour les voyageurs.

Il existe actuellement plusieurs dizaines de milliers d’applications médicales, mais seule une petite proportion est réellement utile et utilisée.

Elles permettent aux voyageurs d’accéder à de l’information récente concernant les risques sanitaires, grâce à des sites médicaux spécialisés, et de consulter des sites traitant d’autres aspects, notamment sécuritaires, tels que ceux fournis par les Affaires étrangères suisses ou françaises. Ces outils existent par ailleurs sous la forme d’applications pour téléphones mobiles: «Itineris» en Suisse et «Conseils aux voyageurs» en France par exemple. Des comptes Twitter sont également disponibles pour être tenu au courant en direct de l’actualité.

Sur les sites des guides de voyage ou dédiés à la santé, différents forums permettent aux voyageurs d’échanger expériences et conseils, mais les informations échangées sont rarement contrôlées par des professionnels. Une fonction utile et très populaire consiste à mettre en relation des patients souffrant des mêmes problèmes, ce qui permet au voyageur d’avoir, sur place, un contact pouvant donner des conseils pratiques.

Aide au diagnostic

Différents instruments peuvent également être utiles en cas de problèmes de santé lors d’un voyage. Le patient peut tenter un autodiagnostic à l’aide d’un des nombreux outils d’analyse de symptômes en ligne (symptom checker), largement disponibles et gratuits, mais qui, pour l’instant, sont rarement en lien avec les problématiques spécifiques des voyageurs.

Le patient peut également obtenir de l’aide d’un professionnel à distance, en appelant par exemple un centre de télémédecine tel que Medgate en Suisse. Autre acteur local du domaine, le Medical Family Office offre, en outre, différents services personnalisés, comme la constitution d’une trousse médicale adaptée, voire d’une valise médicale contenant médicaments et outils diagnostiques appropriés, ou l’aide à l’organisation de la prise en charge médicale locale.

Aide au traitement

Différents outils peuvent être utiles aux voyageurs qui doivent pouvoir se procurer des médicaments, comme des bases de données permettant de trouver les noms de médicaments équivalents dans différents pays ou la possibilité de vérifier l’authenticité des médicaments.

Les outils de la cybersanté, en particulier le dossier électronique du patient, une fois à maturité, faciliteront la continuité du suivi médical lors de voyages et permettront d’améliorer la continuité de la prise en charge médicale, y compris lorsque le patient est en déplacement. Le portail genevois MonDossierMedical.ch permet, par exemple, au patient équipé de sa carte à puce et disposant d’un ordinateur équipé d’un lecteur compatible, d’accéder à ses documents médicaux depuis l’étranger. Encore faut-il que le médecin qu’il consulte puisse en comprendre le contenu.

Les voyageurs peuvent aussi utiliser une des nombreuses applications de dossier de santé personnel (personal health records) qui leur permettent de gérer eux-mêmes leurs données médicales et de les faire héberger, en général de manière sécurisée, sur leur ordinateur ou leur téléphone mobile.

Enfin, en voyage, il est recommandé d’emporter avec soi une copie électronique de ses documents médicaux principaux (carnet de vaccinations, document résumant les problèmes de santé actuels, liste des médicaments, scanner du dernier ECG, etc.).

_________

Référence

Adapté de «De la télémédecine dans vos valises: des outils utiles pour le voyageur», Dr Antoine Geissbuhler, Service de cybersanté et télémédecine, HUG, 1211 Genève 14. In Revue Médicale Suisse 2014;10:1020-2. En collaboration avec l’auteur.

A LIRE AUSSI

Santé des people
Interview d'Agnes Wuthrich: «Il y a une part de fatalisme en moi et de confiance en la vie»

Interview d'Agnes Wuthrich: «Il y a une part de fatalisme en moi et de confiance en la vie»

Présentatrice du téléjournal depuis huit ans, Agnès Wuthrich est devenue une figure familière des téléspectateurs...
Lire la suite
Recherche et nouveaux traitements
Avancée dans la compréhension des douleurs neuropathiques

Avancée dans la compréhension des douleurs neuropathiques

Les antalgiques classiques s’avèrent souvent impuissants face à une catégorie de douleurs chroniques,...
Lire la suite
Santé des people
Jennifer Covo: «J'apprécie qu'une certaine distance soit préservée entre le médecin et son patient. Chacun son rôle.»

Jennifer Covo: «J'apprécie qu'une certaine distance soit préservée entre le médecin et son patient. Chacun son rôle.»

Présentatrice du Téléjournal à la Radio Télévision Suisse, Jennifer Covo nous dévoile quelques aspects...
Lire la suite
Articles sur le meme sujet
gestes_sauvent_canape

Apprendre les gestes qui sauvent sans quitter son canapé

La nouvelle application Salvum permet, tout en jouant, de rafraîchir ses connaissances en matière de secourisme, pour pouvoir agir bien et vite lorsqu'une personne est en détresse.
humanitaire_innovation

Médecine humanitaire: l’innovation low cost

Pour certaines régions du globe, prendre en compte les conditions dans lesquelles on utilisera les équipements médicaux est fondamental.
smartphone_sante

Des applications smartphone pour votre santé

Les applications dédiées à la santé fleurissent dans les stores des téléphones portables. Sont-elles utiles et fiables pour prévenir et contrôler des maladies?
Videos sur le meme sujet

Résistance aux insecticides chez les vecteurs du paludisme

La résistance de plus en plus forte des moustiques aux insecticides pourrait ruiner les efforts en matière de lutte contre la malaria.

Des mini-organes à la place de l'expérimentation animale

Le prix Egon Naef a été attribué en 2016 aux professeurs Caroline Tapparel-Vu et Laurent Kaiser de l’Université de Genève.

Une tenue contre les épidémies

L'Ecole polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL), en collaboration avec les Hôpitaux universitaires de Genève (HUG) et l'Université de Genève (Unige), annonce avoir créé une tenue de protection contre Ebola et contre de futures épidémies.
Maladies sur le meme sujet
moustique qui transmet le paludisme

Paludisme

Appelé aussi malaria, le paludisme est une infection causée par un parasite microscopique (Plasmodium) transmis par la piqûre de la femelle d'une race de moustique.