L’Antidote anime la santé

Dernière mise à jour 20/09/12 | Article
L'Antidote anime la santé
Toutes les semaines sur Canal9, l’émission l’Antidote propose une enquête sur une thématique de santé. Son producteur-réalisateur nous fait faire le tour du plateau.

Un rendez-vous santé hebdomadaire le lundi soir sur la chaîne valaisanne Canal9, c’est le rôle que joue depuis 2007 l’émission l’Antidote. En 136 épisodes à ce jour, elle a traité des thèmes aussi variés que l’arrivée d’un bébé, la chirurgie plastique ou la dépression saisonnière. A l’heure où elle démarre sa sixième saison, son producteur-réalisateur Stéphane Wicky dévoile les coulisses de ce programme dont les numéros sont visibles sur les sites de canal9.ch et planetesante.ch.

Un jonglage permanent

Loin des effectifs pléthoriques que l’on imagine parfois être la norme à la télévision, quatre personnes seulement constituent l’équipe de l’émission: le réalisateur-producteur Stéphane Wicky, deux réalisateurs-monteurs à temps partiel et la journaliste Marianne Tremblay (qui a succédé à Pierre-Armand Dussex en 2011). Leur rythme de travail? «Les émissions ne sont font pas l’une après l’autre, détaille Stéphane Wicky. Au contraire, nous en avons toujours entre quatre et six “sur le feu". Nous passons de l’une à l’autre selon les disponibilités de nos intervenants et celles des lieux de tournage.» Mis bout à bout, compter trois semaines pour mettre un numéro de l’Antidote en boîte.

L'Antidote anime la santé

Dans la nouvelle formule du magazine, lancée l’an dernier, l’émission prend la forme d’une enquête, les témoignages de personnes touchées par le sujet tenant néanmoins une place importante. Est-il difficile de trouver à chaque numéro un nouveau thème de santé? «Pas du tout, répond Stéphane Wicky. Plusieurs fois par an, nous réunissons un collège avec des acteurs de la santé en Valais et de nombreux thèmes y sont proposés.»

La prévention au cœur

L’Antidote traite les problématiques de santé sous l’angle de la prévention, nous détaille-t-il encore. Un axe clair motivé par le fait que les financeurs du programme sont le Service cantonal valaisan de la santé, Addiction Valais et Promotion santé Valais. Si le sujet abordé ne se prête pas à des informations préventives, l’Antidote mettra l’accent sur les ressources pour être aidé.

Dans son travail de vulgarisation, l’équipe de l’Antidote doit relever deux défis. Tout d’abord, la contrainte de mettre en image les sujets. Il faut ainsi trouver des environnements pour filmer les témoignages. Pour une émission sur la pollution par les ondes, l’entretien a ainsi eu lieu dans un train, un lieu que l’électrosmog n’épargne pas.

Enfin, la matière médicale peut être «très technique» admet Stéphane Wicky. «Nous nous efforçons d’expliquer les choses simplement et pour ce faire nous rencontrons toujours les spécialistes avant de tourner leur intervention. Nous avons une manière spécifique d’aborder les interviews. Autant que possible, nous nous mettons dans la peau du téléspectateur.» Preuve que l’Antidote y parvient, elle a reçu en 2010 un prix de journalisme pour un numéro consacré à l’obésité chez les jeunes.

L'antidote

L’antidote est l’émission santé et prévention, produite avec le Service Cantonal de la Santé Publique du canton du Valais, Addiction Valais et Promotion Santé Valais. Plus d’information sur www.canal9.ch

Retrouvez les émissions sur www.canal9.ch et www.planetesante.ch

A LIRE AUSSI

Génétique

Génétique: nous n'héritons pas de nos quatre grands-parents de la même manière

De quoi notre identité génétique est-elle faite? La réponse la plus simple serait «de notre famille»....
Lire la suite
Don du sang

L’ABC des groupes sanguins

Que signifient les lettres et les signes qui désignent notre groupe sanguin? Combien y en a-t-il? Les...
Lire la suite
Caisse et assurance maladie

Chirurgie de l’obésité: quelle prise en charge par l’assurance de base?

La chirurgie de l’obésité est prise en charge par l’assurance-maladie de base à certaines conditions....
Lire la suite
Articles sur le meme sujet

Prix des médicaments: la pilule ne passe pas

En Suisse, les médicaments sont plus chers en comparaison européenne et ce, même en prenant en compte le pouvoir d’achat supérieur des Helvètes. Au cœur du problème, la manière dont les tarifs sont fixés et réévalués ainsi que la pression continue qu’exerce l’industrie pharmaceutique sur les politiques.

Médecin

Le souci majeur du patient, c’est de trouver un médecin avec qui il se sente à l’aise pour collaborer et partager la responsabilité de son traitement. Cela implique une relation d’égalité.

Malversations: la caisse CPT/KPT décapitée par la FINMA

Les administrateurs d'une caisse-maladie peuvent-ils acheter des actions de leur propre société à bas prix, peu avant une fusion avec une autre entreprise, qui fera exploser le prix des actions?
Videos sur le meme sujet

Don du sang: un acte généreux

Chaque année, la population est invitée à venir donner du sang et, indirectement, sauver des vies. L'antidote fait le point.

Don d'organes: une démarche très personnelle

Le rêve de remplacer les tissus et organes endommagés du corps humain, comme on le fait pour une voiture, n'est pas encore réalisé. En attendant, il nous faut recourir au don d'organe. Comme cela se déroule-t-il? Quelles sont les techniques mises en oeuvre? L'antidote est allé à la rencontre du Dr Philippe Eckert.

Je vais à l'hôpital des enfants

Se faire opérer - pour l’enfant comme pour l’adulte - c’est plonger dans un monde inconnu où se mêlent confusément divers types de sentiments qui vont de l’appréhension - de la peur - à une certaine forme d’excitation.