J’embrasse pas: pourquoi le massage cardiaque a supplanté le bouche-à-bouche

Dernière mise à jour 06/03/12 | Article
Massage cardiaque
«Si vous imaginez que quelqu'un a besoin d'un massage cardiaque, c'est probablement qu'il en a besoin.» Le message du docteur Lador est clair, il n'y a pas à tergiverser. Cette déclaration du médecin responsable de l’école de premiers secours Firstmed ne surprendra pas ceux qui ont récemment obtenu leur permis de conduire. Elle paraîtra par contre surprenante à ceux qui associent arrêt cardiaque et bouche-à-bouche. Examen du nouveau paradigme.

Trois étapes

Quand faire un massage cardiaque? La réponse est simple, si quelqu'un perd connaissance devant vous, ne vous répond pas et respire mal ou difficilement, il est peut-être en arrêt cardiaque. Il y a alors trois choses à faire très rapidement. 1. Appeler le 144. 2. Débuter un massage cardiaque. 3. Utiliser un défibrillateur semi-automatique.

Pourquoi faire un massage cardiaque? Si le cœur s'arrête ou bat de manière entièrement anarchique (fibrillation ventriculaire), il n'assure plus son rôle d'oxygénation des organes dont certains, comme le cerveau, risquent des lésions irréversibles après seulement quelques minutes. En appuyant fortement et régulièrement au centre du thorax de la personne inanimée (sur le rythme de Stayin' Alive des Bee Gees pour obtenir la bonne fréquence), on force mécaniquement l'éjection du sang par le cœur.

Dr Lador

Une ambulance arrive généralement moins de dix minutes après l’appel au 144.

© planetesante/Romain Graf

En zone urbaine en Suisse, une ambulance arrive généralement moins de dix minutes après l’appel au 144. Le but du massage cardiaque est de permettre au patient de connaître le moins de dommages possibles et de faire le lien avec la prise en charge par les secours professionnels. L'emploi d'un défibrillateur semi-automatique peut être aussi crucial. On en trouve parfois dans les endroits très fréquentés comme les gares ou les aéroports; penser à demander à un passant ou à un officiel d'aller en chercher un.

Éviter la paralysie

Voilà pour ce qu'il convient de faire, mais pourquoi donc ne recommande-t-on plus le bouche-à-bouche? Tout d'abord, il n'est absolument pas interdit; si vous savez le pratiquer, faites-le, en alternant 30 compressions du thorax avec 2 respirations. Mais «il ne faut rien faire pour retarder le début du massage cardiaque», résume le Dr Lador. Plus vite celui-ci est entrepris, moins les organes souffriront des conséquences de l’arrêt circulatoire et plus grandes seront les chances de survie.

Or, le bouche-à-bouche (ou le bouche-à-nez) est une opération relativement complexe et psychologiquement impressionnante. De nombreuses études ont montré que les passants pouvaient être paralysés et, de peur de mal faire, ne tentaient aucune opération de secourisme. De plus, si l'on pratique la respiration artificielle sans massage, on oxygène du sang qu'on ne fait ensuite pas circuler.

Le massage cardiaque est, lui, simple et efficace. C'est aujourd'hui la méthode préconisée et l'on estime que, s'il est très bien mené, il assure 30 à 50% d'un débit cardiaque normal (5 litres / minutes). Craint-on de faire mal à quelqu'un qui ne serait pas en arrêt cardiaque? S'il n'en a pas besoin, vos compressions le réveilleront. Non, «il est inconscient? il ne répond pas et ne respire pas? On masse !», assène le médecin.

Simple mais crucial

Pourtant, on ne demande pas aux sauveteurs potentiels d'être des surhommes. «Il est tout à fait naturel de paniquer dans une situation de stress.» D'où l'importance de donner un message clair, le plus simple possible et l’intérêt de suivre un cours de premiers secours. Une étude de la Croix-Rouge française a ainsi estimé que seuls 5 à 6 % des Français connaissaient les gestes de base du secourisme mais conclut que si cette proportion atteignait 20%, 20000 décès pourraient être évités. Dans ces situations, «les gestes à entreprendre sont très importants, mais heureusement ils sont simples», résume le Dr Lador.

On reprend: quelqu'un perd connaissance. S'il ne répond pas et respire mal ou difficilement, 1. Appelez le 144. 2. Commencez le massage cardiaque. 3. Utilisez un défibrillateur semi-automatique.

A LIRE AUSSI

Hypertension

Quand les reins fonctionnent mal

L’insuffisance rénale chronique est une maladie grave, trop souvent ignorée des patients eux-mêmes car,...
Lire la suite
Cholestérol

Anti-cholestérol «naturels», levure de riz rouge: pas si anodins

Depuis plus de vingt-cinq ans les statines ont été prescrites aux patients présentant un taux de cholestérol...
Lire la suite
Chirurgie cardiaque

Fistule artérioveineuse (dialyse)

La création d'une fistule est le type d'accès vasculaire préféré pour effectuer les dialyses dans le...
Lire la suite
Articles sur le meme sujet

Le cœur, pompe autonome mécanique et électrique

Plus que tout autre organe du corps humain, le cœur est vital. L’entraîner en pratiquant une activité physique régulière et en mangeant sainement est utile pour prévenir les maladies qui peuvent le toucher.

Expériences de mort imminente: ce qu’en disent la médecine et la science

Une large étude scientifique internationale éclaire d’une nouvelle manière les derniers instants des personnes qui «reviennent à la vie».
Videos sur le meme sujet

Hypertendu? Comment bien mesurer sa pression artérielle

Savez-vous qu'un adulte sur trois est hypertendu, et que deux sur trois le sont dès 60 ans?