BPCO: la bronchite du fumeur

Dernière mise à jour 04/10/11 | Vidéo
Fumeur
On les appelle BPCO pour broncho-pneumopathies obstructives chroniques. Ces maladies touchent surtout des fumeurs, mais aussi des fumeurs passifs et autres personnes exposées à des polluants. Explications avec l'Antidote.

On estime à plus de 200 millions le nombre de personnes qui souffrent de BPCO à travers le monde. Plus de trois millions de personnes sont décédées d'une BPCO en 2005, ce qui correspond à 5% de l'ensemble de tous les décès survenus cette année-là sur notre planète. Ceux qui sont atteints voient leur qualité de vie diminuer drastiquement. Il est donc important de dépister tôt cette maladie, et le cas échéant, envisager d'arrêter de fumer. Avec le Dr Jean-Claude Métrailler, médecin spécialisé en médecine interne et pneumologie à Sierre.

Loading the player ...
Source
L'antidote est l'émission de prévention et de promotion de la santé sur canal9. En partenariat avec:
Service de la santé publique du canton du Valais
Canal9
Promotion Santé Valais
Addiction Valais

Vidéo originale: http://www.canal9.ch/television-valaisanne/emissions/antidote/20-09-2010/bpco-la-bronchite-du-fumeur.html

Articles sur le meme sujet

La testostérone, un traitement d’avenir?

La testostérone, l’hormone sexuelle masculine par excellence, pourrait s’avérer efficace dans la prise en charge de diverses maladies chroniques comme la bronchite chronique obstructive ou les troubles cardiovasculaires. Elle pourrait même contribuer à la prévention de la maladie d’Alzheimer. De nombreuses études sont en cours pour confirmer ses effets bénéfiques.

Toux chronique de l’adulte: mieux vaut consulter

La toux chronique, qui dure depuis plus de huit semaines, fait partie des motifs de consultation les plus fréquents en pneumologie et en médecine de premier recours. Ses causes peuvent être multiples.

BPCO: une grave maladie pulmonaire

Près de 400000 personnes souffrent en Suisse de bronchopneumopathie chronique obstructive, ou BPCO (en anglais: chronic obstructive pulmonary disease, COPD). La maladie est généralement causée par le tabagisme ou l’inhalation d’autres substances nocives. La BPCO ne peut pas être guérie mais le renoncement à la fumée ralentit l’évolution de la maladie.
Videos sur le meme sujet

Infections nosocomiales: maitriser les risques

Comment est-il possible de contracter ou de développer des infections dans un milieu aussi surveillé qu'un hôpital ? Quelles sont les mesures mises en place pour les limiter? Que peut-on encore améliorer ? Les réponses avec l'antidote.

Rhumatismes et enfants

Maux associés au vieillissement, les rhumatismes n’attendent pas l’âge avancé pour se manifester: ils touchent 1 à 4 enfants sur mille et apparaissent déjà souvent entre l’âge de 2 et 6 ans.

Traumatisme cranio-cérébral: des chocs pour les neurones

Lorsque la tête reçoit un choc, le cerveau peut subir un traumatisme. C’est typiquement la commotion cérébrale, fréquente dans les sports d’hiver comme le hockey ou le ski. Mais c’est aussi le traumatisme modéré ou majeur qui résulte d’un choc violent, lors d’un accident de voiture ou d’une chute.
Symptômes sur le meme sujet

Toux grasse

J’ai une toux avec des expectorations (crachats)